UA-137189520-1
Accueil > Sciences de l’Education > Formations > MASTER : mention Sciences de l’éducation > Parcours - Dynamiques éducatives des sujets et des institutions (...)

Parcours - Dynamiques éducatives des sujets et des institutions [DESI]

 

 

 

PRÉSENTATION

Mention : Sciences de l’éducation

Parcours : Dynamiques Éducatives des Sujets et des Institutions

 

  • Responsables de la mention : Jean-Louis LE GRAND et Mathias GARDET
  • Parcours : Dynamiques éducatives des sujets et des institutions [DESI] Responsable du parcours : Leandro DE LAJONQUIÈRE
  • Responsable des secrétariats en sciences de l’éducation : 

L’OBJECTIF :

L’objectif du parcours "Dynamiques Éducatives des Sujets et des Institutions" (DESI) est de préparer les étudiants à la compréhension des mutations contemporaines de l’éducation, en explorant ces dynamiques dans leurs dimensions synchronique et diachronique, micro et macro-sociale, collective et individuelle, subjective et institutionnelle. Pour former à la compréhension des dynamiques éducatives, ce cursus alterne enseignements théoriques et méthodologiques. D’autres enseignements, notamment ceux dirigés vers la professionnalisation, marquent le souci du parcours d’être en lien avec les fonctions et les domaines professionnels où pourront exercer ses diplômés. Pédagogiquement, ces enseignements sont un temps de la formation où, celle-ci devenant plus active, les étudiants pourront faire preuve d’initiative (organisation de journées d’études, stages externes). Deux spécialisations ("Apprentissages et inégalités" et "Entendre l’enfant et l’adolescent. Approches cliniques et historiques de l’éducation") sont proposées aux étudiants selon qu’ils se centrent sur l’acte éducatif (conditions, contenus, modalités, effets), notamment en milieu scolaire, ou sur les processus tant historiques que subjectifs par lesquels s’institue l’éducation. L’ouverture aux mondes professionnels est organisée, selon deux axes, dans le cours même de la formation, durant le semestre 2 et le semestre 4. L’un correspond à une réflexion sociologique et historique sur la professionnalisation (genèse des métiers, évolution contemporaine, rapport formation/profession). L’autre consiste en une familiarisation avec l’exercice professionnel des capacités savantes acquises par et lors de la formation.

POURSUITES D’ÉTUDES ET DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS :

Le parcours DESI est inscrit dans l’école doctorale "Pratiques et Théories du Sens" ED 31 (EA 4384). La mention s’adressant à des étudiants en formation initiale comme à des étudiants salariés exerçant déjà dans le champs de l’enseignement, du travail social ou des métiers du soin, les objectifs en terme de débouchés sont de nature assez différente, insertion professionnelle, pour les uns, mobilité et promotion, pour les autres. La professionnalisation se réalise concrètement par des mises en situation et par une insertion dans nos réseaux de praticiens et de chercheurs. Ce parcours s’adresse aux étudiants souhaitant exercer des fonctions éducatives ou socio-éducatives ou encore d’experts en éducation et de médiateurs.

FORMATION CONTINUE :

Quel que soit votre statut (salarié, demandeur d’emploi, professionnel libéral...) ce diplôme peut être suivi en formation continue. Conseils pour le financement, devis et suivi administratif auprès du service Formation Permanente au 01 49 40 70 70 - info-sfp univ-paris8.fr ou sur www.fp.univ-paris8.fr

ADOSSEMENT À LA RECHERCHE :

Le parcours DESI est adossé au CIREFT (Centre interdisciplinaire de recherche "Culture, Éducation, Formation, Travail") de Paris 8. Ce dernier est organisé en trois équipes : Éducation et scolarisation (ESCOL) : sociologie de la production des inégalités scolaires et de l’enseignement supérieur : Approches cliniques de l’éducation et de la formation ; Histoire et socio-histoire contemporaine des mouvements pédagogiques, de l’éducation populaire et de l’éducation spécialisée. Ces équipes déploient des activités scientifiques et d’expertise auprès des milieux professionnels et des institutions publiques en charge de l’éducation et de la formation.

MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES :

Les modalités de contrôle des connaissances incluent la prise en compte de l’assiduité (toutefois, compte tenu de la spécificité de nos étudiants souvent salariés, des aménagements comprenant notamment un suivi à distance grâce à la plate-forme pédagogique en ligne sont possibles). Elles mettent l’accent sur les productions écrites dont l’objectif est de concourir à la réalisation des deux textes de recherche majeurs que sont la Note de recherche ou d’investigation (M1) et le Mémoire (M2). Les écrits validant les différents EC sont soit des épreuves en temps limité, soit des textes en lien avec les séminaires dont la thématique est validée par les enseignants. Les prestations orales pendant les séminaires sont elles-mêmes considérées comme des formations à la soutenance, mais évaluées à travers des écrits auxquels elles donnent secondairement lieu. L’ensemble de ces dispositions est en conformité avec les règles de la scolarité de l’université et prévoit des mesures de dérogation étudiées pour chaque cas par le Conseil de perfectionnement des parcours. Aucune note éliminatoire ou "plancher" n’est appliquée aux étudiants.

 

ADMISSION

ADMISSION

CONDITIONS D’ACCÈS

M1 : accès autorisé en cas d’obtention d’une licence (soit 180 ECTS) dans un champ compatible avec celui du diplôme de master ou dans le même domaine et en fonction des capacités d’accueil fixées. Licences compatibles : licences en sciences humaines et sociales obtenues notamment en sciences de l’éducation, sociologie, psychologie, anthropologie, histoire, philosophie, information communication. 

 

M2 : accès autorisé pour les titulaires d’une maîtrise ou des 60 premiers ECTS d’un M1 compatible. Maîtrise ou M1 compatibles : en sciences humaines et sociales dans les disciplines mentionnées ci-dessus. Les candidats ne répondant pas aux conditions ci-dessus et les étudiants étrangers, peuvent accéder : - par validation des acquis professionnels et personnels (VAPP - décret de 1985) ; 

  • par validation des acquis de l’expérience (VAE - articles L. 613-3 et s. du Code de l’Éducation) ; - par validation (équivalence) des études supérieures hors sciences humaines et sociales ; 
  • par validation (équivalence) d’études supérieures accomplies à l’étranger. Un dossier de candidature est alors examiné par les conseils des parcours du Master.

Tout candidat doit produire un projet de recherche, et/ou un projet de professionnalisation, qui servira de base à son admission, suivi d’un entretien éventuel. Nombre de places - M1 : M2 :

 

ENSEIGNEMENTS

ENSEIGNEMENTS

ORGANISATION ET CONTENUS DES ENSEIGNEMENTS :

Au niveau du M1 les parcours DESI et FFE sont mutualisés. _ Parmi les enseignement proposés, certains se rapportent plus particulièrement à l’un ou à l’autre des 2 parcours : se renseigner auprès des responsables de parcours.

 

M1 - DESI et FFE

SEMESTRE 1 

  • UE 1 : Enseignements théoriques introductifs [21 ECTS] 
  • UE 2 : Démarches de recherche en sciences de l’éducation [3 ECTS]
  • UE 3 : Note de recherche temps 1 [4 ECTS] 
  • UE 4 : Langages, écriture et travail universitaire [2 ECTS]

 

SEMESTRE 2

  • UE 5 : Enseignements théoriques d’approfondissement [10 ECTS] 
  • UE 6 : Enseignements méthodologiques et de techniques de recherche [6 ECTS] 
  • UE 7 : Pratiques professionnelles de recherche [4 ECTS] 
  • UE 8 : Note de recherche temps 2 : réalisation (orientation de recherche aux choix [10 ECTS] M2 - parcours : Dynamiques Éducatives des Sujets et des Institutions [DESI]

 

SEMESTRE 3

  • UE 1 : Éléments de professionnalisation (Tronc commun seulement pour les parcours DESI et FFE) [8 ECTS] 
  • UE 2 : Enseignements théoriques spécialisés [10 ECTS]
  • UE 3 : Enseignements méthodologiques spécialisés [6 ECTS]
  • UE 4 : Mémoire temps 1 : élaboration [6 ECTS] SEMESTRE 4
  • UE 5 : Accompagnement, réalisation et soutenance du mémoire [30 ECTS]