Accueil > Site > ETLV > ETLV 2018

ETLV 2018

2017-2018 2e semestre

MASTER : SCIENCES DE L’ÉDUCATION PARCOURS : ÉDUCATION TOUT AU LONG DE LA VIE

Actualités des recherches et des pratiques en ETLV (UE5 : master 1 - UE7 : master 2 ) IED et PRESENTIEL

Équipe enseignante : G. Chicharro, L. Colin, J-L Le Grand, V. Schaepelynck

 

 

30 janvier

« Le point de vue sur / des enfants dans l’analyse des dispositifs de pratique artistique et ludique, à l’école, au musée, dans la rue »

Deborah Gentès,

Enseignante en maternelle, dans une école à projet innovant en pédagogie Freinet et Institutionnelle. Mon terrain se situe au croisement des différents espaces occupés par les enfants toujours en limite des cadres de l’éducation formelle. Ma recherche, s’inscrit dans le champs d’une anthropologie de l’enfance, autour de la question d’une possible transformation du monde par les enfants et de la résistance des adultes à ce possible.


« A partir d’une démarche impliquée en sciences de l’éducation, sur le terrain de l’enfance et des enfants, j’exposerai une analyse ethnographique des « dispositifs », qui favorisent l’ « auteurisation » des enfants par la pratique des arts plastiques et du jeu. Portés par des artistes et des militants associatifs, ces « dispositifs » sont mis en place à l’intérieur des institutions : l’école, le musée et l’espace public.
J’expliciterai ma méthodologie et mes hypothèses de recherche par la description et la comparaison des différents terrains étudiés, aussi en France et au Danemark. Car il s’agira de comprendre, dans le champ des représentations contradictoires entre l’idéal de l’enfance et son éducation, le point de vue des enfants et la façon dont il s’exprime. »

6 février

Etudiants du M2 ETLV et Martine Bodineau


Dans le cadre de l’atelier Créatic qu’animent Martine Bodineau et Pascal Nicolas-Le Strat sur la question du territoire de Saint-Denis le film documentaire présenté ici montre le déroulement de cette atelier ainsi que les coulisses de la recherche.
Une journée de restitution a été organisée, le 20 janvier dernier, conjointement par les étudiants et les membres des collectifs associés. Journée au cours de laquelle le documentaire (VAS : Vivre la recherche, Arts de faire la ville à Saint Denis) a été présenté. Cette journée a eu lieu dans l’atelier artistique Adada à Saint Denis. Parmi les nombreux contributeurs, on pourrait citer les personnes qui l’ont conçu : Leana Valentini, Jerôme Radal et Hassane Hacini. Le film montre à travers une approche à la fois impliquée et artistique les apports de ce type d’atelier pour et par les différentes étudiantes et étudiants du master. Où apparaissent créativité et imaginaire dans une pratique inspirée des Fabriques de sociologie.
Le regard ethnométhodologique de Martine Bodineau dans sa thèse trouve ici une illustration tout à fait singulière et riche sur le lien entre la question du territoire et celle des étudiants apprentis chercheurs du master ETLV.

Samedi 10 Mars 2018

René Barbier : précurseur épistémologique en éducation.
Samedi 10 Mars 2018. 9h30-17h00. Université de Paris8.
M° Ligne 13. Salle J 102. Bat. J. (Campus principal près du bat. A)

Pour beaucoup la figure de René Barbier est surtout celle d’un enseignant particulièrement marquant, d’un formateur existentiel, voire celle d’un ami à l’écoute sensible. Dans cette journée particulière nous nous proposons de revenir sur son œuvre intellectuelle et sa contribution épistémologique dans les sciences de l’éducation au regard des questions vives du monde contemporain.
Au delà de la dimension intrinsèquement d’hommage il est question de voir, dans la discussion, à partir de différents points de vue, sa contribution aux questions d’éducation, sa portée, son audience actuelle, implicite ou explicite, ses limites pour penser l’épistémologie de l’éducation dans les défis d’aujourd’hui.

D’un point de vue organisationnel cette journée est organisée autour des thématiques suivantes dans un esprit de questionnement, de discussion, d’information mutuelle et d’échanges par et dans l’interaction des personnes présentes.

Matin. 9h30
La Recheche-action (existentielle)

  • l’institution éducative
  • la formation existentielle des adultes.
  • L’enseignement à distance et les réseaux numériques.
  • Le management.

11h00 L’approche transversale : une épistémologie de la multiréférentialité large, le mythopoétique, la pensée orientale, en particulier la Chine, et l’interculturel.

12h30 Pause repas (cafétérias,...).

13h40 -15h00 Ecoformation comme vert paradigme et/ou interrogation sur la fragilité de la place de l’homme dans la planète.

15h10-17h00 La dimension spirituelle dans la recherche en éducation.

A travers ce tour d’horizon épistémologique il ne saurait être question d’approfondir telle ou telle thématique mais de poser, même de manière nécessairement incomplète, un regard holiste sur une vie, une œuvre qui puisse donner l’envie d’approfondir telle ou telle dimension épistémologique en fonction d’interrogations présentes.

Cette journée est organisée conjointement dans le cadre du Séminaire interdoctoral Pau Paris-8 (J-L Le Grand, F. Lerbet) et de l’UCP (Université coopérative de Paris) avec la participation d’E.Beaudout, d’O. Descamps et F.Pasquier pour l’animation des questions de l’après midi.